Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • kiwi
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède

nada

customisable counter

Archives

26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 20:14
Cela fait déjà quelques jours que je me dis qu'il faudrait que j'écrive sur mon blog. Mais c'est toujours la même chose ici (et surtout parce que je suis dans la cité étudiante), il y a tout le temps des fêtes ! Il est quasi impossible de ne rien avoir à faire le soir. Sauf aujourd'hui où j'ai réussi à m'échapper d'un repas organisé par une très sympathique Française du nom de Julie. C'est très dur de refuser les invitations, alors j'espère seulement qu'ils ne vont pas dire dans mon dos que je sors jamais ou que je suis un gros geek et que je préfère passer ma soirée sur le PC plutôt que de les voir. En même temps, ça ils me le disent directement. D'ailleurs, quand j'ai dit à une charmante Estonienne se nommant Alvita que j'étais dans une association de jeux en réseaux elle ma sorti : "Mais c'est pas possible tu peux pas être un geek, elle sont où tes lunettes ?!!" A croire que le geek se caractérise uniquement par ses binocles (et boutons) !

Je me suis donc pris en main aujourd'hui et j'ai galamment refusé son invitation, afin de vous conter
les grands moments qui ont rythmé mes quelques jours d'absence !
Hop au boulot !

Les parents de Charles -qui font un voyage dans le grand Nord- devaient arriver à Uppsala le lundi matin vers 11h afin de combler 2 besoins vitaux :
- Voir leur fils chéri qui leur manquait tant
- Faire une halte en cours de route avant de faire cap sur Sundsvall (au Nord d'Uppsala sur la côte Est)

Mais en plus de cela, je leur avait confié une mission cruciale pour ma survie : me rapporter des affaires que je n'avais pas réussi à faire rentrer dans ma valise (seulement 20 kg pas plus... et pour un an, ça fait pas beaucoup surtout avec tous les gros pulls pour me maintenir au chaud l'hiver !). J'avoue que j'ai choisi la simplicité en me faisant directement livrer mes affaires sur place.

Ses parents nous proposèrent de prendre place dans leur voiture et de faire un peu de route avec eux. Ainsi armé de mon sac, de quelques fringues sans oublier ma couette (je ne l'oublierai plus jamais !), et Charles de sa tente et son duvet, nous partîmes à l'assaut de la côte Est de la Suède. Après 3h de route -et un oie bien amochée par le père de Charles- nous prîmes place pour la nuit dans un chalet très simple mais très agréable et très paisible... si ce n'est, pendant la nuit... car oui, on m'avait prévenu que la nuit, des bruits bizarres se faisaient entendre des voyageurs non encore endormis !
5 minutes après s'être couchés, Bernard nous gratifiait de ses plus belles mélodies nocturnes : ses ronflements ! Des ronflements d'une intensité jamais atteinte -surtout quand on a le son en dolby digital surround. Bref, cette nuit n'a pas été de tout repos !

Après avoir englouti un vrai petit déjeuner aveyronnais : saucisse, pain maison, confiture, café, thé, nous reprîmes la route pour finalement atteindre Sundsvall. Là-bas nous avons fait une visite très sommaire de la ville, les quelques pauvres photos en sont la preuve (voir Facebook). Initialement nous aurions dû rester à Sundsvall mais le peu de lieux touristiques dans ce coin nous en a dissuadé. C'est donc pourquoi nous avons fait un brusque changement de direction pour aller à Mora (carte de la Suède) avec un arrêt à Falun.


Mora est une petite ville de 10 000 habitants mais qui est très intéressante pour les touristes puisque l'on y trouve la ligne d'arrivée du Vasaloppet (course de ski de fond de 90 km et qui a pour point de départ  la ville de Sälen), un superbe lac qui gèle en hiver, le musée du Vasaloppet et bien sûr notre camping 4 étoiles avec piscine, jacuzzi et sauna ! Qu'est-ce qu'on a pu en profiter !

Deux anecdotes (à lire pour Julia)
:
 
- le mardi soir, après une dure journée de glandouille, un pub nous a ouvert ses portes avec au programme : machines à sous pour Charles et perte du portefeuille pour Mike. La serveuse nous a mis dehors à 20h30 lorsque tout le monde eut fini de manger et de boire et  moi comme un couillon de la lune j'ai laissé mon portemonnaie entre les deux machines à sous (oui j'y ai joué aussi j'avoue !). M'apercevant de ma connerie un peu trop tard, il était inutile de la rattraper le jour même. Ainsi le lendemain matin, (après une autre bonne nuit de sommeil -voir anecdote 2), direction le café restaurant : seuls les cuisiniers étaient levés à 9h du matin et c'est comme cela que j'ai pu récupérer mon portefeuille avec tout dedans (la chance diront certain(e)s / moi je parlerais plutôt de confiance envers les Suédois ^^).

- Deuxième anecdote et non des moindres ! Pour le couple à côté de notre tente, ce fut nuit d'orgie sans aucun doute ! Après les ronflements voilà que nous arrivent les ébats amoureux, il ne manquait plus qu'eux à l'appel. Tant bien que mal, Charles à trouvé le sommeil alors que moi, encocooné dans mon duvet tout chaud, je m'étais depuis longtemps endormi !

Le must est qu'après cela, nous avons retrouvé ce couple dans le train pour Uppsala et qu'ils étaient à côté de nous ! Rassurez-vous, ils ne nous ont pas fait revivre leurs émotions de la veille (pour les curieux). Il s'avérait que c'était un couple d'Allemands très sympathique en visite dans le centre du pays.

*Avance rapide* : Le vendredi 22 août,
pub crawl powaaaa : ça consistait à visiter les 13 différentes nations (espèces de petits châteaux) et de prendre une seule bière à chaque arrêt. Finalement, comme la plupart des nations étaient fermées, nous sommes restés sur notre banc au bar de la nation Norrlands (ici -où la bière de 40 cl coûte seulement 19 Kr). La soirée s'est terminée aussi bien qu'elle avait commencé puisque nous sommes allés au sauna à 4h du matin -où j'ai pu transpirer tout le trop plein d'alcool !)

Le mardi 25 août, nous nous étions inscrits au
Swedish food tasting  à la nation de Kalmar (et pas calmar !) avec quelques appréhensions. J'ai pris une espèce de purée de patates avec des boulettes de viande, le tout servi avec une sauce à la groseille. Oui les Suédois aiment bien mélanger le sucré et le salé. En dessert j'ai eu droit à une part de gâteau à la pomme hyper compact et bourré de cannelle. Verdict: les Suédois sont aussi bons que moi en cuisine !
Nous avons passé la soirée à la nation de Ostgöta qui est superbement aménagée et où nous avons pu entraîner nos cordes vocales grâce au karaoké. Bien sûr, je leur ai fait grâce de ma fabuleuse voix que je réserve uniquement pour le Flogsta's scream at 10 p.m tous les jours ! C'est une tradition de crier comme un barbare de la fenêtre de sa chambre à 10 heures pétantes ! why not !  En tout cas ça use vite, j'ai déjà (t'as vu Camille j'ai mis leS accentS -tu peux effacer ce message     <3 you [j'préfère le laisser xD]) plus de voix !

En espént que ces nouvelles vous comblent de joie / ou vous rendent tristes à mourir et/ou pour certain(e)s, vous font revivre l'esprit d'une année Erasmus -rayez la mention inutile.

Demain une dure journée m'attend puisque c'est le choix crucial de la nation à laquelle on veut appartenir. Mais plus d'explications dans le prochain post !

Now playing: God Knows by Mando Diao


/check (vite fait xD)

Partager cet article

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article

commentaires

Camille 27/08/2008 10:45

Plus ça va plus, vu le nombre de "charmantes" jeunes filles qui semblent t'entourer, je me demande s'il ne faut pas passer un casting avant d'être accepté comme étudiant Erasmus en Suède !

A la décharge de la jeune fille qui s'étonnait qu'un geek ne porte pas de lunettes, j'ai moi-même été très étonnée de la beaugossitude de certains joueurs à la LAN xD (heureusement, il y en avait qui respectaient le profil geek type pour me rassurer xD)

Sinon, pour les voisins Allemands... no comment, hormis que ça n'a en effet pas dû trop te gêner, t'es sans doute habitué à pire xD
*je sors très, trèèèèèès loin*

Ah, puis le sauna pour faire transpirer le trop-plein d'alcool, j'avoue, on n'y avait pas pensé... (quand je pense qu'il suffirait de faire passer tout le monde par le sauna à la sortie des boîtes pour éviter les accidents de la route, ils sont bêtes ces gens au gouvernement, ils pensent pas aux choses simples !)