Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • kiwi
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède

nada

customisable counter

Archives

5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 18:15

Parce que le kérosène coûte moins cher que l'essence et parce que comme tous les étudiants en droit qui se respectent j'aime le luxe, je me suis payé un billet d'avion pour Copenhague. J'ai donc acheté le billet chez Norwegian Airline trois semaines avant mon départ.



Vendredi 31 Octobre :



Levé à 4h00 du matin pour prendre notre avion à 7h10... c'est dur dur, surtout que le jour d'avant je n'avais pas trop dormi sachant que je devais rendre mon troisième et dernier essai ! Le réveil est difficile et on (je suis parti avec Yann) rush pour prendre le train.

A oui, détail crucial pour la suite d l'histoire : pour l'aller, nous étions normalement transportés par la compagnie Sterling (vous aussi vous voyez la merde qui va survenir ?) : une semaine avant le départ on apprend que cette compagnie a fait faillite. Trois jours avant le départ je reçois un mail de la Norwegian Airline pour me dire que le vol allait être décalé de quelques minutes et que nous devons prendre un autre avion. Bon très bien, ils nous ont prévenus en avance, alors je fais le nécessaire pour être à l'heure à l'aéroport. Par contre ce qu'ils ne peuvent peut-être pas prévoir des semaines à l' avance, c'est le terminal auquel il faut se rendre... et ça c'est le problème !



Arrivé à l'aéroport, je lis sur les tableaux d'affichage qu'il faut se rendre au terminal 5... Une fois là bas, il nous faut traverser tout l'aéroport pour aller au terminal 2.  La salle d'attente est ... VIDE... bon ce n'est pas grave, on nes'inquiète pas, on attend 20 minutes...toujours personne ! On apprend qu'il faut appeler le bus grâce à un bouton magique pour qu'il nous amène jusqu'à l'avion. Mais au même moment je vois qu'il faut qu'on se rende finalement au terminal 5... C'est parti, on y retourne ! On s'acharne sur nous ou quoi : les écrans indiquent que notre vol est au terminal 2...merde, plus que 15 minutes ! Appel du bus / 5 minutes après il est là /  terminal 2 /  Bonne porte  /  Check les billets /  course pour atteindre l'avion et on l'a !! On nous attendait pour partir !



Le voyage au Danemark commence bien !



Après quelques nouvelles galères pour trouver l'auberge de jeunesse -qui a un super nom : Sleep in Heaven (avec pour symbole des moutons)- on pose simplement nos bagages. La grande balade autour de la ville débute vers 11h et s'achève seulement à 18h. Nous avons eu l'occasion de traverser de très beaux parcs dont le magnifique jardin botanique (Scopio t'aurais été trop content, sur chaque plante il y avant leur nom en latin ! ^^). Je ne sais pas pourquoi mais dans ces parcs, on a pu observer de nombreuses statues représentant Athéna sous différentes postures (j'attends l'explication de notre plus grande mythologue). Notre promenade nous a amenés a traverser Kastellet (la citadelle) qui est une vielle forteresse avec un grand parc (encooore !) afin de rejoindre den lille havfrue : la petite sirène (enfin !!). Alors pas la peine d'en faire tout un plat, c'est juste une sirène qui  est assise sur un rocher et qui a une mine assez triste et les seins à l'air (et c'est bien l'essentiel !). Nos petits pieds fatigués nous ont portés jusqu'au Statens museum for Kunst : ce musée est génialissime... Enfin le premier étage parce que c'est tout ce qu'on a pu voir. J'explique :  dès que l'on rentre, il nous est possible de regarder un mini film assez incompréhensible soit dit en passant tout en étant installés dans des espèce de grands et longs poufs à billes...l'erreur est que, comme des novices, nous nous sommes fait happer par ces boudins de billes. Nous n'avons pas retenu grand-chose du film, mais je peux vous dire que c'est vraiment génial de se reposer dans ces trucs. Yann s'y est même endormi !!



Nous avons passé la soirée au Temple Bar à parler avec des locaux tres sympa qui nous ont indiqués les coins à visiter et les endroits pour faire la fête.

L'auberge est plutôt pas mal mais le lit / chambre sont assez sommaires. Nous sommes entassés à neuf personnes dans 10 mètres carrés. Donc autant vous dire qu'une fois au lit, on ne bouge plus ! La douche... oui tient parlons de la douche le matin : une horreur ! Un coup c'est chaud, un coup c'est froid ! Bon il faut dire qu'ils se rattrapent plutôt assez bien sur le petit déj' ! C'est assez copieux : pain (bon en plus ! ça change de la Suède)  /  confiture  / beurre  / jambon^^/ Café /  thé... autant que vous voulez !




Le samedi : Nous avons loué des vélos parce que la marche à pied c'est cool mais faut pas abuser non plus !  La visite programmée de Tivoli (parc d'attraction) qui n'a rien donné puisque c'était fermé ! Cependant la nuit (vers 17h), c'est tout éclairé, et les effets de lumières sont sympas à voir ! Ensuite nous sommes allés à Stroget qui est la plus grande rue piétonne du monde, donc autant vous dire que c'est que des magasins  et des restos ! Là, nous avions eu un repas végétarien... pas de réaction ? Non non rassurez vous je n'ai pas changé à ce point ! En fait c'est une espèce de « promotion » pour devenir végétarien et donc ils offraient de très généreuses parts de gâteaux accompagnés de thé. La balade a continué jusqu'à Nihavn, qui est le vieux port : on peut y voir de nombreuses maisons de toutes les couleurs, de beaux bateaux, et bien sur des restos et des cafés ^^



Nous avions loué les vélos afin d'aller jusqu'au un quartier assez spécial de Copenhague .C'est un quartier assez fascinant : imaginez une région qui a survécu à la guerre, à la famine, au choléra et à la peste ; implantez-y des junks ; créez vos propres lois : voila Christiana. C'est difficile à croire ou à imaginer d'avoir un quartier entier en pleine capitale européenne qui se comporte selon ses propres lois.  Ça n'a rien d'idyllique, ce n'est pas utopique. Vous pouvez acheter et consommer du shit à gogo : des grandes tables vous attendent avec des kilos de bloc de shit. C'est assez effrayant faut dire. A la sortie de Christiana on y trouve une pancarte : « you are now entering the E.U »... assez ironique.



La balade en vélo s'est terminée par l'Opéra House qui a été construit par l'architecte qui a fait l'opéra de Sydney.



Sur le chemin du retour (à pied donc), j'ai eu une énorme douleur au pied, qui ne me quitte toujours pas à l'heure qu'il est et qui me fait d'ailleurs passer pour une chochotte devant beaucoup de monde (car certainement dû à la marche trop intensive du vendredi ^^). Comme remède j'ai eu droit à un cocktail au Mexican bar le soir. Et là, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai reconnu une tête parmi la foule ! J'ai rencontré une fille qui étudie les mêmes matières que moi à Uppsala, dans ce bar, à cet instant : comme quoi le monde est petit !  Avec certaines de ses amies, nous nous mettons d'accord pour se retrouver le lendemain pour visiter l'usine a Bière Calsberg ! Trop fatigués pour bouger notre  body toute la night dans un club, nos préférons rentrer !




Le dimanche : Après une visite sommaire du parc au Nord de là ou nous logions, et avant de partir pour Calsberg, j'ai gouté une de leur spécialité : Polsevogn med det hele (espèce de hot dog, qu'ils appellent aussi french hot dog...pourquoi ???!!). Ça coûte cher, trop cher même pour la merde que c'est !

Lors de la visite de l'usine nous avons eu droit à deux bières gratos que nous nous sommes enfilés tout en discutant avec les filles rencontrées la veille.



Après une bonne sieste de trois heures sur mon super lit, il est temps de manger à nouveau : cette fois, c'est accompagnés d'une Française qui va vivre à Copenhague que nous allons au restaurent : sandwich danois grillé  /  pommes frites /  tomates. Rien à redire ! Pour faire passer tout ça, il fallait bien sur une autre bière : direction le Temple Bar où un super concert de jazz nous attendait !




Le lundi : Il était temps que j'aille chez un coiffeur. Le problème c'est qu'en Suède, même pour les hommes, ça coûte extrêmement cher : plus de 30 euros ! Pour contourner ce problème, rien de mieux que de se payer un voyage au Danemark pour se faire couper les cheveux par un immigré à faible salaire ! Tape 1 si tu trouves que je suis trop cynique  / Tape 2  si je dois continuer sur cette voie.



Après avoir perdu au moins 2 kilos de cheveux, et d'avoir renoncé de me faire aimer par Camille par la même occasion, nous avons visité la tour ronde (je sais c'est un peu con !) : c'est une tour sans escalier, construite pour Christian IV afin qu'il y monte à cheval pour y observer le ciel. Aujourd'hui elle permet à l'Etat de se remplir les poches, et aux touristes d'avoir une vue imprenable (c'est le cas de le dire : la batterie de l'appareil de Yann est morte juste là !) sur tout Copenhague et d'essayer de reconnaître les monuments !



C'est ainsi que je termine mon récit palpitant sur la capitale danoise !

Et non, Julia, ce n'était pas trop long !


Partager cet article

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article

commentaires

Mike 06/11/2008 15:01

haaa.. oui .. Nelly essaie de communiquer... Je crois que nous avons des interférences! "12"? c'est tout ce que j'ai pu capter.
Alors soit t'as mis 12 minutes pour lire l'article..soit t'as voulu peut être dire que tu tapes 1 et 2 pour confirmer ma connerie et pour dire que je continue comme ça

Mona 05/11/2008 22:44

12