Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • kiwi
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède
  • Etudiant Erasmus en master I droit économique et social à l'Université d'Uppsala,Suède

nada

customisable counter

Archives

16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 16:14

Hey les gens !



Je ne vous ai pas abandonnés... je pense que vous avez quand même assez souvent de mes nouvelles par d'autres moyens que ce blog ! Mais le but de celui-ci est de parler d'autre chose que « comment ça va ? » ou « les filles sont bien ? » (Je ne dirais pas qui m'a demandé ça -y'aurait une trop longue liste).


J'essaie -un peu- de vous faire découvrir les différents aspects de la Suède et de ses habitants, sans oublier les détails de la dernière beuverie ou les derniers ragots ^^.


Le dernier post nous avait laissés sur la sortie prévue à Stockholm (photos by Yann ici). Je compte maintenant mettre les packs entiers de photos sur Picasa ; les liens pour les photos seront situés dans les articles directement. Alors écrivons peu mais bien : Stockholm est magnifique. Très jolie capitale qui a le charme des petites villes et les éléments culturels des très grandes villes. En plus, Stockholm est divisée en îles : chacune d'entre elles a sa spécificité. Par exemple, on y trouve l'île de Stadsholmen  qui comprend pour une grande partie Gamla Stan (le vieux Stockholm) qui rassemble le palais royal, la plus petites rue d'Europe (Marten Trotzigs Alley), le musée Nobel.

Avec Yann, nous avons pris notre temps en arrivant à la gare, et nous avons marché d'un bout à l'autre de la ville. Nous nous étions décidés à ne pas nous enfermer dans des musées (ça sera pour la prochaine fois quand il fera froid et nuit !) et plutôt à visiter un musée... extérieur ! En effet, le Skansen, situé sur l'île de Djurgarden  est le plus vieux musée en plein air du monde. Le parc s'étend sur 300 000 m² où l'on trouve de multiples activités. L'idée générale (mise à part ramener des touristes !) est de présenter les anciennes professions, maisons, coutumes, mode de vie des différentes régions de la Suède. Le parc nous offre de sublimes vues sur le centre de Stockholm (voir les panoramas notamment). A oui j'oubliais une chose : ne sortez pas sans votre pull ou gilet ! J'ai testé pour vous cette sale expérience. Quand j'ai osé dire ça à une Suédoise qui est dans mon groupe de travail elle m'a traité de sale fou ! Et oui, même en fin septembre il faut toujours avoir dans son sac un pull, un manteau, un coupe-vent et aussi tant qu'à faire un vélo parce que c'est long 20 kilomètres... je suggère un sac à la Marie Poppins.



Après cette sortie, en rentrant le soir, après tant de marche, j'ai eu le courage de me traîner à une fête organisé par notre Italien préféré (heureusement qu'il habite seulement deux étages en dessous). Le thème de la soirée était « bad tasting »... mais vous le comprendrez très vite en voyant les  photos correspondantes (lien).



J'ai aussi fait une autre fête le jour avant de partir à Stockholm... oui le weekend était très chargé ! La fête se déroulait à Kantorsgatan, une autre cité universitaire se trouvant à l'autre bout de la ville. A retenir : l'attente de Paola puis de Tobia jusqu'à 3h du mat pour leur faire plaisir alors que le lendemain je partais à Stockholm, et surtout : les deux vols planés qu'Alexandre (un Français qui étudie la physique et qui vit dans le même building que moi). Il était tellement pété qu'il n'a pas dû voir le trottoir et y a foncé droit devant et a fini la tête dans les haies ! L'autre gamelle est tout aussi bonne : juste en arrivant à Flogsta, il a voulu faire sauter le vélo du trottoir (fallait le tenter !) mais a perdu l'équilibre à l'atterrissage. Le truc abusé c'est qu'il s'est rien ouvert ! Je veux savoir en quoi est fait ce gars !



Le 10 octobre a été la célébration de la première Gasque internationale commune à toutes les Nations. (pour les photos c'est ici) Ç'a été legen.....wait for it.... dary... Legendary ! J'ai seulement participé à l'after Gasque, c'est le moment le plus intéressant puisque tout le monde s'éclate et picole (ça me rappelle l'Aveyron !) alors qu'avant c'est un dîner assez formel. J'ai quand même fait honneur à la France en mettant mon « awesome suit » alors que ce n'est pas exigé pour les personnes arrivant après le dîner.


Au niveau des plans futurs j'ai notamment la visite d'une ville dans le Sud de la suède (Malmö ? Lund ? Göteborg ?) ou la visite dans le grand Nord à Kiruna. La balance penche pour le Sud à cause du manque de lumière et d'activité dans le Nord ! De toute façon je ferai les deux (je veux faire du chien de traineau !!!!!!) mais la question est : quand ?


C'est bien, je commence a prendre des habitudes en Suède : chaque mardi soir on se regarde HIMYM...et aussi chaque soir : dotA / TD = la redécouverte de ce mod ! Tout mon groupe  (les photos de ma superbe team ici) se fout de moi parce que je suis soit disant un geek et ils m'envoient des mails du genre : « nice work! now you can play some d074!! =) »

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 17:24
Si vous trouvez que ce blog est futile, alors ne lisez même pas la suite !

On m'avait bien prévenu que la Suède était un pays froid, mais pas tellement que c'était aussi un pays pluvieux !
Depuis déjà deux jours le soleil n'est plus au rendez-vous et les gros nuages noirs ont pris sa place ! En arrivant quelques suédois m'avaient conseillé d'acheter des vêtements de pluie et plus particulièrement un pantalon de pluie quand on a un vélo (bon ici tout le monde a un vélo !) ! Ecoutant leur bon conseil, c'est ce que j'ai fait il y a environ dix jours. Les fringues ne sont pas du tout chères ici mais par contre ils se gavent sur les pantalons de pluie ! 75 euros quand même !

Il est seulement 17h mais ça va être tout noir (ta gueule !) dans pas longtemps. C'est assez déprimant et je comprends le fait de ne pas avoir envie de sortir après le coucher du soleil !
Il y a beaucoup de soirées de prévues mais je n'ai pas la motivation de prendre mon vélo et de me mouiller, tout ça pour aller boire un coup ! Je commence à devenir casanier et c'est pas très bon tout ça !


Le mois d'octobre est le mois de la pluie et je vais en faire l'expérience !

A vous la France, et vos 20° C qui me manquent !
Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 18:33

Bonjour bonjour [Hej hej] mes canards !

Alors je sais que mon absence a été plus longue que prévu et que je n’ai pu vous conter mes fabuleuses aventures dont je ne doute pas que vous vous délectez... Il faut bien que j’y croie un peu sinon je n’aurais aucune motivation.

Beaucoup d’événements se sont déroulés, mais peu ont leur place dans le blog !

Je vous ai fait une compil' des trucs sympas / typiques de la Suède et aussi je vais vous faire part de mes futurs projets !

Commençons par la Gasque ! Déjà qu’est-ce que ce machin avec un nom bizarre ? Si ça c’est un nom bizarre alors ne venez pas ici, vous risqueriez d’avoir des crises cardiaques. Ex : quand je vais faire mes courses à l’ICA juste à côté, j’essaie de prendre les produits similaires à ceux qu’on a chez nous en France... mais parfois on trouve sur les emballages des mots du genre : Matlagnibgsgrädde qui veut dire crème pour cuisiner à 15% de matière grasse ! Ou encore Grahamsmjöl pour dire farine ! Enfin bref, vous voyez que les mots de tous les jours ne sont pas si simples que ça !

Je parlais au début des Gasques, qui sont en fait des fêtes très traditionnelles des cités étudiantes. Par les étudiants, pour les étudiants :) Si on s’inscrit pour toute la Gasque, on a droit à un discours en suédois, un  vrai repas avec entrée, plat de résistance et dessert (c’est rare d’avoir ça en Suède -ils ne sont pas normaux ces gens ^^) et la fête qui vient après. Les Gasques se font dans toutes les Nations, mais finalement je ne suis même pas allé à la mienne (la honte ^^). J’ai seulement pris un ticket pour l’after Gasque de Snerikes qui est en fait la partie la plus intéressante de la Gasque puisque c’est là où tout le monde danse et se bourre la gueule ! Je me suis à peu près bien tenu... Enfin je crois. Mesdames, messieurs les jurés, vous pouvez en juger par vous-même en cliquant ici.

J’ai eu aussi d’autres petites soirées du genre : boire un coup dans mon Korridor et regarder un film. Ça s’est passé la semaine dernière, le weekend. Il devait y avoir une « pyjama party » à l’étage au dessous du mien, et pour se préparer on a commencé à discuter / boire dans mon Korridor en attendant qu’il y ait plus de monde... ERREUR ! à 23H30, alors que nous nous étions ENFIN décidés à nous bouger, que la musique était bonne, arrivés dans le Korridor, seulement cinq personnes en train de jouer à un jeu de cartes et en plus même pas en pyjama ! (Je dis rien parce que moi non plus ^^) J’ai une réputation assez géniale ici, et qui se révèle être tout à fait vraie : dès que j’arrive dans une party, plein d’autres personnes viennent juste après. Alors forcément, je suis arrivé, d’autres personnes se sont installées et nous avons pu faire un petit jeu d’alcoolos !

Après ça, toujours pas sommeil donc on a regardé Little Miss Sunshine et The Last Kiss avec Yann, Isil (ma Korridor mate turque), Sara et Paula. Au final, la soirée ne s’est pas trop mal passée puisque nous sommes allés au lit à 5h du mat' !

 

A propos de mes futurs projets : il y a entre autres la visite de Stockholm dès demain. Je vous uploaderai les photos dès que possible sur Facebook. J’aimerais bien aller visiter le musée Vasa (le bateau qui a fait mieux que Titanic !). Yann penche plutôt pour aller visiter le musée d’art moderne puisque il a déjà fait la première visite. On verra sur le moment.

Demain soir, après la visite de Stockholm, j’ai prévu d’aller a une soirée dans mon bâtiment, chez l’italien Tobbia (voir photo des pizzas ici ou !).

Aujourd’hui ma journée a été très productive -ou pas- puisque j’ai rangé ma chambre qui en avait plus que besoin et j’ai fait la lessive. Ça aussi c’est une sacrée galère...Toutes les instructions sont en suédois ! Et ce soir j’ai deux parties : une assez loin même en vélo et une autre qui sera une sorte d’after party un peu plus près de Flogsta ! C’est le WE de défoulagation après cette semaine de boulot. Rassurez-vous, la semaine prochaine sera studieuse aussi. On va me rendre mon premier essay ! Je croise les doigts !

 

By the way, How I Met Your Mother à déjà commencé et c’est terrible ! L’autre série que j’attendais avec impatience aussi c’était Californication : il y a déjà les deux premiers épisodes alors même que la série n’a pas été diffusée. Merci internet !

Eragon, de la série l’Héritage (qui sera en fait de quatre tomes -pour une trilogie ça la fout mal) est enfin sorti et j’ai forcément fini par l’acheter mais ça  a été la galère pour le trouver. Heureusement, maintenant je connais l’existence d’une librairie anglaise.

La vie est belle / que le DotA soit avec vous.

N’oubliez pas de train si on veut passer les qualifs^^

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 20:08

Le mieux est que j’aille directement au but, puisque comme vous l’aurez compris, je suis très occupé en ce moment (surtout quand des personnes répondant aux noms de Yann et de Julie viennent me bouffer de mon temps en prenant un chocolat -je vous l’avais dit que vous vous prendrez une belle critique. Mes chers lecteurs, vous pouvez les pourrir !), et ce n’est pas le même type d’occupation que dans les premiers posts sur la Suède ! Il y a un moment pour tout. Et comme diraient certains ou certaines, si je suis parti à l’étranger, c’est avant tout pour continuer mes études et en apprendre plus sur leur fameux « système éducatif » (je ne sais pas trop pourquoi mais il me semble en voir déjà qui rigolent !).

Vous vous demandez tous très certainement ce que je dois faire de si précieux et qui prend tout ce temps alors que je suis un simple étudiant ERASMUS, et on ne le sait que trop bien, le étudiants ERASMUS ils passent leur année scolaire à glander et faire la fête. Que nenni ! Rien de tout ce que l’on m’avait annoncé en matière d’études ne s’avère vrai ! [ndlc : s'avérer vrai* c'est un pléonasme, si ça s'avère, c'est forcément vrai ^^] Et puis c’est vrai, je suis un simple étudiant ERASMUS, et mon statut ne m’avantage pas sur les autres. Il faut dire que nous sommes une majorité d’étrangers à suivre mon cours de Droit International : seulement  cinq Suédois(e)s .

Avant tout, il faut apprendre à savoir gérer son temps de travail parce que certes, nous n’avons pas beaucoup d’heures avec notre prof (« contact hours ») mais nous avons énormément de recherche à faire. Dès le premier séminaire (par opposition aux lectures qui sont en fait des cours magistraux), nous avons dû préparer avec mon groupe un exposé oral de 10 minutes sur « Pourquoi un Etat se conforme aux règles de droit international ». Alors le travail en groupe se déroule très bien, je suis avec deux Suédois, deux Australiens, et Inès. Mais en plus de cela, nous devons répondre à d’autres questions sur l’objet du séminaire, nous devons écrire des essais (le mien : Succession to Treaty) , et nous devons lire une quantité assez impressionnante de pages !  Tout ça, c’est pour chaque séminaire, soit environ deux fois par semaine.

Passons à la différente approche de l’éducation. Je ne déconnais pas quand je parlais de leur impressionnant système éducatif. En effet, tous les cours sont basés sur des problèmes concrets auxquels doivent répondre les étudiants. Il ne faut pas se ramener avec une simple feuille et dire, moi j’ai tout compris et je n’ai pas pris la peine de noter mon raisonnement. Le prof vous fusille si le cas se présente. Pour nous en droit, il faut se mettre dans la peau d’un avocat international et adopter une approche concrète et logique dans le but de résoudre tous les problèmes qui se posent tout en ratissant les différentes possibilités ou interprétations imaginables. C’est pas de la tarte, et encore plus en anglais. Déjà que c’est une méthode assez méconnue dans notre système, il faut encore savoir comprendre ce qu’on lit et ce dont nous allons aborder dans une langue étrangère.

J’insiste sur le fait que ce soit encore et toujours une langue étrangère : je suis loin de tout comprendre à mes cours et de savoir répondre du tac au tac alors même que j’ai la réponse en français dans ma tête. Mais il faut savoir relativiser, je suis là pour apprendre l’anglais en plus d’apprendre du droit !

Tiens, il n’apprend pas le suédois ? True and funny story (comme aurait dit Barney dans How I met your mother). J’ai rempli ma feuille pour prendre des cours de suédois et je l’ai montrée à ma conseillère internationale qui l’a à son tour tamponnée et y a inscrit des informations. Elle m’a dit qu’elle s’occupait de l’envoi de ce formulaire, ce qui m’a rassuré parce que je ne savais pas du tout où pouvait se trouver le département des langues scandinaves.

Quelques jours après, je suis allé me renseigner afin de savoir dans quel groupe j’étais inscrit. Ma surprise fut grande lorsque j’ai cherché en vain mon nom sur le tableau. Le problème, m’a-t-on expliqué, est que ma conseillère -qui est un peu dans la lune- avait oublié de remplir des champs fondamentaux sur mon formulaire. Ce faisant, je n’ai pu être inscrit dans un cours ! Injustice, clamai-je, mais ma requête ne put être entendue ! Ici, il faut payer pour les fautes commises par les autres. Je suis donc encore aujourd’hui dans l’attente de désistements de la part d’étudiants.

Dernière chose, parce que mon post commence à devenir long sinon : à la bibliothèque, les étudiants y travaillent vraiment… Personne ne parle, même pas un peu a voix basse ! Ils ont tous leur livre, leur « additional reading material for seminars », et ils restent concentrés sur ce qu’ils font. Imaginez-vous la bibliothèque de l’Arsenal en période d’exam, ou mieux, une bibliothèque remplie de premières années en médecine.

Le petit plus que j’ai en ayant choisi ce cours, c’est que tous mes examens sont à faire à la maison !

 

Et voilà que les deux incrusteurs arrivent pour me pourrir ma soirée ! ^^ En plus ils sont juste à côté et Julie vient de péter mon casse-tête !

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 05:43

Il faut savoir avant de débuter votre lecture que le choix d’une Nation est un aspect capital pour tout étudiant en Suède. Ce choix ne doit pas se faire à l’aveuglette. Ce choix détermine le type de soirées que vous allez passer lors de votre temps libre. Ce choix vous offre des opportunités de travail plus ou moins grandes selon la Nation. Ce choix est comme vous l’avez compris d’une grande importance dans la vie d’un étudiant, même pour un simple Erasmus.

Que sont les Nations ?

Merci de poser la question... Il faut ici faire un peu d’histoire : saviez vous qu’Uppsala est la ville étudiante par référence dans toute la Scandinavie depuis des centaines d’années ? Aujourd’hui la ville compte 180 000 habitants dont 70 000 étudiants ! Comme dit mon ami Wiki : « Fondée en 1477, l’université d’Uppsala est la plus vieille de Scandinavie. » Au XVème siècle, les étudiants en provenance des différentes régions de Suède ont décidé de se regrouper en fonction de leur localité.            

Dans la ville d’Uppsala qui est la 4ème plus grande ville de Suède après Stockholm, Göteborg, Malmö, les treize différentes Nations sont réellement présentes... mais comment ? Tout simplement parce que chaque Nation à SON propre bâtiment qui est UNIQUEMENT financé par ses membres  et tenu par ses membres ! Voilà pourquoi choisir une Nation est un vrai calvaire. Cependant je vais nuancer mes propos, puisqu'en étant membre d’une Nation il est toujours possible d’aller à des soirées organisées par d’autres Nations mais il faudra arriver avant 21h si vous ne souhaitez pas payer les 60kr de taxe !  Il est aussi possible d’accéder aux diverses activités (sport / théâtre / photo...) des autres Nations sans payer de supplément.

L’inscription à une Nation est un passage OBLIGATOIRE pour tout étudiant. Sans votre carte d’étudiant qui est uniquement délivrée par la Nation à laquelle vous avez adhéré (en échange de 400kr), il vous sera impossible de passer les examens ! Ce sont en quelques sortes leur frais d’inscription.

Le difficile choix de ma Nation :

Alors suis-je un mouton et vais-je faire comme tout le monde ? Il y a eu cette année une sorte de ruée pour Snerikes (http://www.snerikes.se/). Je ne comprends pas trop pourquoi. Certains avancent que c’est parce qu’ils ont quatre différents dancefloors... Moi et la musique club ça fait deux alors !  [ndlc : je ne corrige pas pour l'authenticité mais bon... On dit "la musique club et moi" quoi ^^] Je préfère prendre une Nation selon mes propres convictions et c’est ce que j’ai fait. Alors que tous ceux qui s'étaient décidés avaient choisi Snerikes et que ceux qui étaient sceptiques allaient sûrement rejoindre le plus grand groupe, je n’osais plus rien faire de peur de me planter ! Finalement un beau matin je me suis réveillé en ayant pris ma décision : pour moi ce sera Norrlands (http://www.norrlandsnation.se/)  (région du Nord).  Pourquoi ? C’est la plus grande Nation avec ses sept mille membres, et il y a de grandes opportunités de jobs (très mal payés mais fun !), on y trouve une bonne organisation et l’intérieur est très convivial. De plus on s’occupe bien des petits nouveaux ! ^^ J’ai eu un repas de réception gratos avec un orchestre de jazz et un couple qui chantait après le bon dîner. Ça déchire trop !

Mais pourquoi pas les autres Nations ? Déjà il y en avait de bannies, telle que Snerikes  (pas d’explication rationnelle !) ou encore la pire de pire : Stockholm Nation (les membres sont tous des fils à papa, costards et cravates !). La grosse hésitation à été entre Kalmar et Varmlands. Toutes les deux proposent de très bonnes soirées surtout Kalmar avec des concerts de rock. Il y a déjà eu Kent qui est venu y jouer ! Finalement j’ai pris Norrlands plus pour en choisir une qu’autre chose ! (enfin c’est la Nation  du chanteur Eagle-Eye Cherry ! C’est pas rien !)

 

Je pense que vous savez tout ce qu’il fallait savoir sur les Nations. Pour plus d’infos il y a le site : http://www.nationsguiden.se/ qui recense toutes les Nations et répertorie toutes les fêtes !

 

Now playing: Music Non Stop by Kent

/check

 

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 04:12

Vos commentaires sont de plus en plus virulents et pressants…. Ainsi, je  décide de prendre le taureau par les cornes et de répondre à vos préoccupations concernant le statut de mon séjour en terre nordique. Comme tout le temps : tout va  bien ! On m’appelle pas BEBAW pour rien.

Il faut quand même que je vous raconte quelques croustillants détails de mes soirées et sorties !

Tant que j’y pense : vous allez trouver deux petits nouveaux sur la colonne de gauche (dont un qui est présent depuis une semaine) : Le blog de Yann (ici)   et le blog d’Abel (ici). Vous devez déjà connaître Yann qui est un Toulousain comme on les aime, toujours prêt  à faire la fête et le genre de type à qui  vous pouvez demander des services ! Abel est de Marseille où  il étudie l'informatique (mais attention, ce n’est pas un geek –pourtant il y était presque !).

Ce n’est pas parce que l’album photo d’over-blog ne se remplit plus qu’il faut croire que je suis mort ou désespéré et que je ne fais plus de fêtes ! Suivant les fabuleux conseils d’Arnaud (Zo!2o! pour les intimes !), je les mets directement en ligne sur Facebook (oui Kévin je sais c’est le maaaaaaaal xD). Vous y trouverez déjà des photos de notre première nuit avec Charles dans le parc de la fac d’économie (voir le post correspondant) ici / la visite d’Uppsala le vieux (Gamla Uppsala - le lien) / de mon anniversaire (ici).                               

D’ailleurs tiens, en parlant d’anniversaire, je m’en vais vous conter le premier anniversaire que j’ai fêté en Suède, c’est celui de la Lithuanienne (d’ailleurs correction a été faite sur l’avant dernier post) qui répond au nom d’Alvita. Je n’aurais jamais pensé que cela ameuterait tant de personnes ! En même temps, je vais vous dire comment ça fonctionne ici : c’est une assez grande cité étudiante (deux mille personnes) et  pendant les vacances d’été ces personnes cherchent beaucoup à faire la fête (même après en pleine période de cours ^^). Toutes les occasions sont bonnes pour faire la bringue... (ça aussi ça change pas de l’Aveyron !) Alors pensez-vous, un anniversaire qui se  fait sur Flogsta (nom de la cité étudiante –aussi appelée Sernanders Väg), tout le monde y va, s’il n’y a pas de contre soirée (le plus souvent organisée par les Nations elles mêmes). Le prochain post portera sur les Nations et sur mon choix de Nation... j’en suis sûr que vous l’attendez avec impatience !

Pour en revenir à notre anniversaire : plus de soixante / soixante-dix personnes présentes ! Et pour nous combler de joie, nous avions deux superbes guitaristes qui ne se connaissaient pas avant la soirée et qui nous ont joué de fabuleux morceaux de rock ! Et oui c’est ça aussi Erasmus : des rencontres, de la convivialité, de nouvelles cultures... y'a pas que l’alcool et les fêtes !

Vous me direz : "Mais toi Mike, t’aurais pas fêté ton annif aussi ?!" Effectivement tellement d’événements sont organisés ici que j’en oublie de vous dire comment ça s’est passé ! J’ai annoncé aux quelques amis (au final ça doit être quand même 25 personnes)  que j’ai eu le temps de me faire en deux semaines, que le samedi 30 août il y aurait une petite fête dans  le korridor 3 du building 3. Le truc c’est que j’ai dit à chacune de ces personnes qu’elle pouvait amener des amis.

Pendant la journée, avec Charles nous avons fait les courses pour faire du punch et aussi acheté quelques chips et autres conneries du genre à grignoter entre les verres.  Six litres de punch seront préparés et engloutis en trente minutes par quinze personnes lors du début de soirée. Donc à 22h plus trop d’alcool dans le frigo... haaaa malheur, les pauvres étudiants vont dépérir déshydratés !

Mais NON, faut pas s’inquiéter parce qu’en Suède comme l’alcool est cher, les gens apportent leur propres bouteilles (avec quelques suppléments, mais pas trop quand même faut pas déconner !) et se les boivent en  juif ! Au final, plus de quatre-vingts personnes se sont présentées à ma fête... la plupart était des amis aux amis de mes amis, ou mieux, des gens qui ont vu de la lumière et se sont dit que ça avait l’air cool !

Pour mon annif j’ai eu droit à un watermelon, des produits français (camembert / petits lu !), des produits du terroir par mes parents (vive la saucisse et le cantal ! -manque plus que la bouteille de rouge !) / des plantes / des gâteaux meringués / une écharpe et surtout ce que j’apprécie le plus ce sont les cartes / lettres !

Tant qu’il y avait mon guide touristique ultime, Charles, nous en avons profité avec les filles françaises : Lou et Estelle, pour visiter le vieux Uppsala. C’est le plus vieux site historique de la Scandinavie. Il regroupe plus de deux mille tombeaux de familles royales, mais aujourd’hui nous ne pouvons en voir que deux cent cinquante. Ces tombes sont de grandes collines verdoyantes de nos jours. Les photos prouveront la beauté du paysage malgré le grand vent qui ne nous a pas quitté de la journée.

Je ne sais pas trop pourquoi ça me vient maintenant mais je vais écrire ça : ma korridormate, une Turque, nous a fait un café spécial turc pour nous remercier du bon repas que Charles avait préparé. Leur café est particulier (pas dans le mauvais sens !) dans sa préparation... mais le goût est extra. Ca change du café-eau  suédois ! Le petit truc en plus c’est qu’on a eu droit à une séance de lecture dans le marc de café ! C’est très surprenant tout ce que l’on peut apprendre comme conneries dans cette poudre ! je me suis pas mal pris au jeu... mais je crois que Charles a pas trop accroché... peut-être a-t-il même un peu flippé ! Faut dire que son avenir n’était pas des plus simples à comprendre ! Moi j’ai pas eu à me plaindre !

Qu’il en soit ainsi, je ne vais pas me plaindre alors que j'ai passé vingt jours de vrai bonheur même si mon invité s'est envolé définitivement pour la France... Me voilà seul dans ma chambre le soir !

 

Now playing : Fall away by The Fray

 

/check de 9h du mat' (ça fait mal xD)

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 21:36
Je suis d'humeur à écrire, comme vous avez pu le remarquer ! Et puis en plus c'est bien normal, j'ai beaucoup de choses à vous raconter. C'est toujours pareil, c'est quand on arrive dans un nouveau pays que c'est intéressant. Il y a certaines choses qui nous marquent instantanément, et on ne sait pas trop pourquoi. Ces choses je vais en faire une courte liste que je risque de reprendre au fur et a mesure de mon périple.

Liste des choses inoubliables :

  • La langue : ce n'est pas aussi moche que l'allemand mais ça à l'air aussi compliqué. Pour le moment je n'ai pas appris grand chose mis à part le "Hej", à prononcer [Hey] qui signifie Bonjour / au revoir. Il y a aussi une phrase qui me trotte dans la tête depuis un moment car j'ai appris à la prononcer avec la voisine suédoise d'Inès c'est : " Din mamma bor inte här " qui signifie "votre mère ne vit pas ici". Cette phrase vient d'une petite pancarte située dans la cuisine d'Inès afin que tout le monde prenne ses responsabilités et range / lave la cuisine.

  • La ponctualité des bus : en effet, ici les bus sont toujours à l'heure. Vous n'avez pas intérêt de vous pointer une minute après l'heure !

  • La froideur des suédois : au début je pensais que mon korridor était uniquement peuplé de fantômes. Je rentre et je vois qu'il y a une personne qui a dû manger à la table de la cuisine au vu du tas de déchets qui s'accumule. Le lendemain matin, alors que je déjeune avec Charles, j'entends du bruit, puis une forme se dessine près de la porte qui mène à l'ascenseur... un minuscule son sort de l'étrange forme : "Hej "... that's all !! A vrai dire ils sont plutôt sympa, mis à part un qui est un peu un geek et qui range jamais rien ! Il faut dire que depuis cela, j'ai appris a connaître mes Korridor's mates.

  • A l'inverse, "l'ouverture" des suédoises : toujours sympathiques, prêtes à aider un pauvre français qui ne connait rien des coutumes suédoises.


  • Le prix des bus : s'élève à plus de 3 euro par trajet !

  • La facilité à se faire comprendre en anglais dans un pays non anglophone

  • Les rouflaquettes et les grosses barbes portés par des jeunes

  • La fermeture très tôt des magasins (sauf ICA TT: les caissiers sont des robots, le magasin est ouvert tous les jours de 9H à 23H!)

  • La serviabilité des passants

  • Le prix de tous les alcools (ne pas en acheter ici. Il vaut mieux attendre d'être sur le bateau qui nous amène à Tallinn ou Vilnus ou Riga... ou mieux, attendre d'être dans ces villes ^^)

  • Les poches violettes des magasins d'Etat : le gars qui achète de l'alcool ici est de suite repéré. En plus la couleur est bien flashy !!

  • La sécurité de mon immeuble

  • La connexion internet impressionnante

  • Leur clavier tout bizarre déjà parce que "QWERTY" mais en plus avec leur lettres bizarres !

  • L'efficacité de l'administration (déjà traité dans ce post)

  • Le temps (mais ça je vais pas trop en parler, je préfère voir l'évolution) qui d'ailleurs n'est pas si horrible que ça

  • La nourriture pas forcément très bonne

  • L'heure du repas : ils ont l'habitude de manger vers 17H - 18H !

  • Le fait de pouvoir manger pour 6 euro un bon repas à midi en prenant ce que l'on souhaite en illimité !

  • Et à l'inverse le prix abusément cher des restos le soir

  • Les clignotants des bus ne font pas "tic tic" mais "ping ping"

  • Les feux qui se mettent automatiquement  quand on allume la voiture (Camille va être contente ^^)

  • Les feux additionnels sur les voitures

  • Les feux obligatoires sur les vélos (sinon amende de 500 Kr ce qui revient à 55 euro !)

  • Les feux tricolores uniquement pour les vélos (désolé Camille! Ici c'est la patrie des vélos !)

  • Le respect des automobilistes envers tout aussi bien les piétons que les cyclistes. Les autos s'arrêtent pour vous laisser passer! Même certains taxis et bus font ça... c'est dire !

  • Tout est fait pour le vélo dans cette ville : quand on est en vélo il y a des feux spéciaux pour faire arrêter les voitures

  • Les feux tricolores qui passent d'abord à l'orange avant de passer au vert

  • Les files d'attente partout (dans les magasins de téléphones, dans les banques, dans les gares... everywhere !).Et attention, ne vous leurrez pas, ce sont de vraies files d'attente, ou il faut prendre un ticket délivré par une machine et faire la queue, et cela même s'il n'y a qu'une seule personne qui est devant vous. Ne tentez ni l'expérience de passer en force devant tout le monde (ça serait suicidaire de votre part) ni de ne pas prendre votre ticket (j'en ai fait les frais ! C'était à la banque Nordea. J'ai fait la queue comme tout le monde et quand vient mon tour, je me présente et la dame me coupe sec et me demande mon ticket alors qu'elle m'avait vu attendre tout ce temps !). Vous l'aurez compris, ici on ne rigole pas avec les queues (pour ceux qui ont l'esprit tordu !) ^^

Et pour finir : la galère pour trouver un vélo. Paradoxal dans une ville de vélo !

/check (vite fait aussi xD)

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 20:14
Cela fait déjà quelques jours que je me dis qu'il faudrait que j'écrive sur mon blog. Mais c'est toujours la même chose ici (et surtout parce que je suis dans la cité étudiante), il y a tout le temps des fêtes ! Il est quasi impossible de ne rien avoir à faire le soir. Sauf aujourd'hui où j'ai réussi à m'échapper d'un repas organisé par une très sympathique Française du nom de Julie. C'est très dur de refuser les invitations, alors j'espère seulement qu'ils ne vont pas dire dans mon dos que je sors jamais ou que je suis un gros geek et que je préfère passer ma soirée sur le PC plutôt que de les voir. En même temps, ça ils me le disent directement. D'ailleurs, quand j'ai dit à une charmante Estonienne se nommant Alvita que j'étais dans une association de jeux en réseaux elle ma sorti : "Mais c'est pas possible tu peux pas être un geek, elle sont où tes lunettes ?!!" A croire que le geek se caractérise uniquement par ses binocles (et boutons) !

Je me suis donc pris en main aujourd'hui et j'ai galamment refusé son invitation, afin de vous conter
les grands moments qui ont rythmé mes quelques jours d'absence !
Hop au boulot !

Les parents de Charles -qui font un voyage dans le grand Nord- devaient arriver à Uppsala le lundi matin vers 11h afin de combler 2 besoins vitaux :
- Voir leur fils chéri qui leur manquait tant
- Faire une halte en cours de route avant de faire cap sur Sundsvall (au Nord d'Uppsala sur la côte Est)

Mais en plus de cela, je leur avait confié une mission cruciale pour ma survie : me rapporter des affaires que je n'avais pas réussi à faire rentrer dans ma valise (seulement 20 kg pas plus... et pour un an, ça fait pas beaucoup surtout avec tous les gros pulls pour me maintenir au chaud l'hiver !). J'avoue que j'ai choisi la simplicité en me faisant directement livrer mes affaires sur place.

Ses parents nous proposèrent de prendre place dans leur voiture et de faire un peu de route avec eux. Ainsi armé de mon sac, de quelques fringues sans oublier ma couette (je ne l'oublierai plus jamais !), et Charles de sa tente et son duvet, nous partîmes à l'assaut de la côte Est de la Suède. Après 3h de route -et un oie bien amochée par le père de Charles- nous prîmes place pour la nuit dans un chalet très simple mais très agréable et très paisible... si ce n'est, pendant la nuit... car oui, on m'avait prévenu que la nuit, des bruits bizarres se faisaient entendre des voyageurs non encore endormis !
5 minutes après s'être couchés, Bernard nous gratifiait de ses plus belles mélodies nocturnes : ses ronflements ! Des ronflements d'une intensité jamais atteinte -surtout quand on a le son en dolby digital surround. Bref, cette nuit n'a pas été de tout repos !

Après avoir englouti un vrai petit déjeuner aveyronnais : saucisse, pain maison, confiture, café, thé, nous reprîmes la route pour finalement atteindre Sundsvall. Là-bas nous avons fait une visite très sommaire de la ville, les quelques pauvres photos en sont la preuve (voir Facebook). Initialement nous aurions dû rester à Sundsvall mais le peu de lieux touristiques dans ce coin nous en a dissuadé. C'est donc pourquoi nous avons fait un brusque changement de direction pour aller à Mora (carte de la Suède) avec un arrêt à Falun.


Mora est une petite ville de 10 000 habitants mais qui est très intéressante pour les touristes puisque l'on y trouve la ligne d'arrivée du Vasaloppet (course de ski de fond de 90 km et qui a pour point de départ  la ville de Sälen), un superbe lac qui gèle en hiver, le musée du Vasaloppet et bien sûr notre camping 4 étoiles avec piscine, jacuzzi et sauna ! Qu'est-ce qu'on a pu en profiter !

Deux anecdotes (à lire pour Julia)
:
 
- le mardi soir, après une dure journée de glandouille, un pub nous a ouvert ses portes avec au programme : machines à sous pour Charles et perte du portefeuille pour Mike. La serveuse nous a mis dehors à 20h30 lorsque tout le monde eut fini de manger et de boire et  moi comme un couillon de la lune j'ai laissé mon portemonnaie entre les deux machines à sous (oui j'y ai joué aussi j'avoue !). M'apercevant de ma connerie un peu trop tard, il était inutile de la rattraper le jour même. Ainsi le lendemain matin, (après une autre bonne nuit de sommeil -voir anecdote 2), direction le café restaurant : seuls les cuisiniers étaient levés à 9h du matin et c'est comme cela que j'ai pu récupérer mon portefeuille avec tout dedans (la chance diront certain(e)s / moi je parlerais plutôt de confiance envers les Suédois ^^).

- Deuxième anecdote et non des moindres ! Pour le couple à côté de notre tente, ce fut nuit d'orgie sans aucun doute ! Après les ronflements voilà que nous arrivent les ébats amoureux, il ne manquait plus qu'eux à l'appel. Tant bien que mal, Charles à trouvé le sommeil alors que moi, encocooné dans mon duvet tout chaud, je m'étais depuis longtemps endormi !

Le must est qu'après cela, nous avons retrouvé ce couple dans le train pour Uppsala et qu'ils étaient à côté de nous ! Rassurez-vous, ils ne nous ont pas fait revivre leurs émotions de la veille (pour les curieux). Il s'avérait que c'était un couple d'Allemands très sympathique en visite dans le centre du pays.

*Avance rapide* : Le vendredi 22 août,
pub crawl powaaaa : ça consistait à visiter les 13 différentes nations (espèces de petits châteaux) et de prendre une seule bière à chaque arrêt. Finalement, comme la plupart des nations étaient fermées, nous sommes restés sur notre banc au bar de la nation Norrlands (ici -où la bière de 40 cl coûte seulement 19 Kr). La soirée s'est terminée aussi bien qu'elle avait commencé puisque nous sommes allés au sauna à 4h du matin -où j'ai pu transpirer tout le trop plein d'alcool !)

Le mardi 25 août, nous nous étions inscrits au
Swedish food tasting  à la nation de Kalmar (et pas calmar !) avec quelques appréhensions. J'ai pris une espèce de purée de patates avec des boulettes de viande, le tout servi avec une sauce à la groseille. Oui les Suédois aiment bien mélanger le sucré et le salé. En dessert j'ai eu droit à une part de gâteau à la pomme hyper compact et bourré de cannelle. Verdict: les Suédois sont aussi bons que moi en cuisine !
Nous avons passé la soirée à la nation de Ostgöta qui est superbement aménagée et où nous avons pu entraîner nos cordes vocales grâce au karaoké. Bien sûr, je leur ai fait grâce de ma fabuleuse voix que je réserve uniquement pour le Flogsta's scream at 10 p.m tous les jours ! C'est une tradition de crier comme un barbare de la fenêtre de sa chambre à 10 heures pétantes ! why not !  En tout cas ça use vite, j'ai déjà (t'as vu Camille j'ai mis leS accentS -tu peux effacer ce message     <3 you [j'préfère le laisser xD]) plus de voix !

En espént que ces nouvelles vous comblent de joie / ou vous rendent tristes à mourir et/ou pour certain(e)s, vous font revivre l'esprit d'une année Erasmus -rayez la mention inutile.

Demain une dure journée m'attend puisque c'est le choix crucial de la nation à laquelle on veut appartenir. Mais plus d'explications dans le prochain post !

Now playing: God Knows by Mando Diao


/check (vite fait xD)

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 17:51
Juste pour vous dire que je ne laisse pas ce blog à l'abandon. Non non Marion ne t'inquiète pas je ne risque pas de manquer de marquer un événement important ou très marrant sur mon blog. Pour l'instant j'ai beaucoup de fêtes et de soirées mais tout ce qui doit être dit sera dit... D'ailleurs il y a déjà un petit post qui est en train de dormir depuis plus d'une semaine. Le reste est en cours d'écriture sur word... et d'autres encore en mémoire !
Alors tout ça pour vous dire que je suis toujours là, toujours aussi vivant et présent pour vous faire découvrir la Suède et sa fabuleuse vie étudiante !

/check
Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 10:51
C'est de bon coeur que je me remets à écrire !

Je vais quand même vous préciser ce pourquoi je me suis arrêté si brutalement au dernier post : hier soir j'ai été voir ma voisine de palier française qui se prénomme Inès et qui est aussi à la fac de Droit à Toulouse. On se connaît depuis la semaine d'anglais intensif que nous avions eu en commun juste apres les partiels du second semestre.

Et comme le hasard fait bien les choses, il m'a conduit à avoir ma "student room " dans le même batiment et au même étage que cette chère Inès ! Si je reprends mon histoire ça donne : hier j'ai enfin pu avoir mon appartement et le soir après avoir posé toutes mes affaires, avec Charles nous avons décidé d'aller rendre visite à Inès qui est donc à plus ou moins 50 mètres de mon nouveau chez-moi. Là bas nous avons pris un thé et rencontré par la suite une suédoise (Je vais tout de suite rassurer ma Camille : ne lit pas la suite  / je vais rassurer tout de suite les mecs : oui elle est blonde et oui elle est très jolie! ). Cette nouvelle charmante voisine d'Inès nous a tenu le crachoir pendant 3H30 et du coup nous avons été au lit à 2H du mat. Vous en conviendrez : c'est dur pour se concentrer sur ce que l'on écrit après minuit.

Donc mes chers canards, voilà la seconde et très certainement plus palpitante partie de mon récit :
après que Charles m'a retrouvé à l'aéroport, nous nous décidâmes à prendre le bus pour Uppsala... comme tout est bien organisé ici, ç'a été très "easy" de trouver le bus. D'ailleurs des photos de notre palpitant parcours seront disponibles sur facebook. Un lien sera mis en ligne directement ici.

Après un quart d'heure de bus nous découvrons : Uppsala by night ! Nous nous sommes arrêtés à "centralgatan" qui est un des arrêts de la gare d'Uppsala. Les valises en main, nous partons découvrir la ville tout en nous fixant un objectif : Arriver à Flogsta (c'est un ensemble de bâtiments appartenant à l'université qui loue les chambres à ses étudiants). Après avoir erré plus de 20 minutes et demandé à 4 ou 5 personnes de nous indiquer le chemin, nous avons la surprise de découvrir un bruit très étrange : des chants de gros boeufs mêlés à de la musique hard rock. Forcément, poussés pas notre irrésistible instinct de mec, nous nous approchons du lieu d'où provenaient ces cris. Et là, s'éléve devant nous : UN BAR !

*yeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeees* Un bar ouvert à 1h du mat... ça doit être rare en Suède ! Ni une ni deux, nous posons nos bagages dans le hall de ce bar (bah oui tout le monde se fait confiance ici). Accoudé à la balustrade avec nos bières de 50 cl, un étrange personnage (sans aucun doute un Viking) nous accoste et danse devant nous. Pas du tout farouches, nous engageons la conversation avec cette personne totalement bourrée. Nous l'informons que nous sommes étrangers et que nous allons sans doute dormir dans une tente dehors. Le gars nous dit qu'il a un appart mais situé  plus loin d'Uppsala et qu'il n'a qu'une toute petite chambre mais que ça ne l'aurait pas gêné de nous héberger si ce n'est le manque de place. Nous refusons poliment sa proposition (sachant qu'auparavant ce gars se dandinait devant nous sans retenue aucune et nous caressait le dos).

L'alcool nous ayant ragaillardis, nous trouvons la motivation pour marcher un kilomètre en plus. Un somptueux parc / jardin public nous attendait : sans trop réfléchir nous nous installons dans cette herbe fraîche derrière une immense maison, à l'abris des regards indiscrets. Après une installation plutôt sommaire de la tente, le temps est venu de dormir. Je ne vous raconte pas l'horreur à 5h du mat : il caille un truc de malade et moi je suis emmitouflé dans (non pas mon duvet justement puisque je n'en ai pas !) ma serviette de bain ! A 9h, après cette fabuleuse nuit de repos :s , nous partons, bien décidés à trouver Flogsta. Chose fondamentale à retenir : les suédois sont nuuuuuuls en orientation, même dans leur propre ville, c'est vous dire. C'est seulement après des kilomètres de marche et les bras en compote que nous découvrons les 12 bâtiments blancs qui composent Flogsta.

*Avance rapide* : Nous rencontrons Yann de Toulouse, étudiant en droit en troisième année ; ainsi qu'Inès. Acceuil très chaleureux de leur part. Rapide visite des apparts qui sont bien amménagés : "Merci Ikea !"
Le soir nous avons dormi sur le canapé du Koridor de Yann. Il faut quand même rapeler, si nécessaire, la gentillesse de ce garçon qui voulait nous faire dormir sur son matelas et lui sur son sommier !
Le lendemain (samedi) : journée chargée avec l'achat du vélo au marché derrière la gare. Il faut se lever très tôt pour en avoir un -genre à 6h15 il faut être sur place. C'est bizarre quand même en y pensant parce qu'ici c'est la ville des vélos, y'en a partout, il y en a plus que de voitures, mais par contre c'est la galère absolue pour en trouver un.

Ensuite je suis allé cherché les clefs de mon appart, que nous avons très vite aménagé !
Dans l'aprèm, nous sommes ENFIN allés à Ikea : d'abord pour nous restaurer puis pour acheter assiettes, verres, tapis de bain etc...

Et enfin, en fin d'aprèm : test de la ligne internet. Juste pour faire baver les geeks, je vais vous donner les caractéristiques de ma ligne: Download ===> 2768 Ko/sec et Upload ===>  2170 Ko/sec .Et encore ça dépend des moments, ça peut monter à 5 Mo/sec le téléchargement ^^ Vive la Suède !!!

Aujourd'hui : grosse glandouille puisque je sens que le temps va tourner à la pluie et apparemment ici quand il pleut ça fait pas semblant ! Il faut noter quand même que Charles s'est sorti le doigt du cul et à été courir ce matin pendant 30 minutes dans la forêt au sud d'Uppsala.

Now playing : Whose Authority by Nada Surf


/check

Repost 0
Published by kiwi
commenter cet article